Home
Plan du site ContactImpressum
LaGSus / Sous-projets / Toura
Deutsch English Français
Qui sont les Toura ?

Le peuple toura réside dans une région montagneuse à l’ouest de la Côte d’Ivoire – au nord de Man, la capitale de l’Ouest et à 650 km d’Abidjan, la métropole économique du pays – entre les latitudes Nord 7° et 8° et les longitudes Ouest également 7° et 8°.
La ville de Biankouma – centre administratif et commercial du district du même nom dont fait partie le pays toura – est situé à 40 km au nord de Man, mais en dehors de l’habitat toura proprement dit.
La langue, le wεεn (prononcé „wεε“), également appelée toura, est parlée par environ 80'000 personnes disséminées dans 52 villages , mais dont une bonne partie ont émigré vers les zones urbaines du sud où il se regroupent pour former, parfois en deuxième génération, la diaspora toura – sans toutefois couper les ponts, ni mentalement ni économiquement, avec la communauté d’origine.

Echantillon de langue:
He_buys_wine_Il_achète_du_vin.mp3
He_buys_salt_Il_achète_du_sel.mp3
Waveform [Speech Analyzer]


L’habitat toura est partagé entre deux zones climatiques à caractéristiques opposées, avec cependant une particularité importante qui fait son originalité : son relief. Par ses forêts-galeries, sa partie méridionale fortement accidentée, marquée par les hauteurs des Monts Toura qui s’élèvent jusqu’à 1100m, il prolonge la forêt dense et humide qui s’étend le long du Golfe de Guinée et couvre la moitié sud de la Côte d’Ivoire. Vers le nord, le territoire toura enjambe le fleuve Bafing, qui le traverse d’ouest en est avant de rejoindre le Sassandra, et participe à la physionomie et au climat de la savane qui s’étend sur le vaste plateau du Worodougou habité par les populations manding. C’est donc l’éco-système humain - le peuplement, la langue et la symbiose culturelle et économique des habitants tantôt montagnards tantôt de savane – qui fonde l’unité territoriale de cet éco-système naturel à double face.

Cependant de part et d’autre, la topographie des lieux rend la région difficile d’accès, tout particulièrement en saison de pluie. Déjà en temps de paix, les pistes ensablées ou parsemées de rochers ne sont pas praticables à cette période.
L’emplacement du domaine toura, certes défavorable à l’essor économique, s’est toutefois révélé être un véritable atout en temps de crise, comme lors des incursions de l’armée de Samory à la fin du 19e siècle, avant l’ère coloniale, et récemment lorsque la guerre civile a éclaté le 19 septembre 2002. Géographiquement parlant, les Toura vivent en plein cœur de la région frappée par le conflit armé. Mais, paradoxalement, ils ont été épargnés du pire et ont même pu offrir l’asile à des personnes qui fuyaient la guerre, sans distinction de parti ou d’appartenance ethnique.

Cependant la situation économique déjà précaire avant la crise actuelle, mais aggravée par l’enlisement de celle-ci - à quoi s’ajoute une dégradation massive sur le plan écologique, avec, notamment, la surexploitation des palmiers - est devenue intenable aujourd’hui.
Peut-elle néanmoins, à moyen terme, s’avérer être un atout pour le développement ? Les recherches en cours du projet LAGSUS promettent d’apporter des éléments de réponse à cette question ainsi qu’à d’autres, en vue de l’élaboration d’une stratégie de développement mieux adaptée aux régions périphériques et enclavées et aussi aux situations de crise, ici comme dans d’autres régions du monde.

Toutes les décisions importantes - ¬qu’elles concernent le clan, le village ou, par exemple, une association villageoise – se prennent dans la case à palabres. Elle représente le centre névralgique du village ; lieu où le savoir local côtoie le savoir innovateur importé, pour apporter des solutions permettant de faire face aux défis du présent et de l’avenir. Aucune solution durable ne peut se trouver ni se mettre en pratique en contournant ce haut lieu de réflexion et de gestion des affaires villageoises.


Monts toura


Colleguès toura, Abidjan


Village de Kpata


Gbogbo Bamba, Chef de Kpata (1964)


Petits-fils de Gbogbo (2004)


Dames de la diaspora


Vue de Gaoté


Bafing


Routes


Freins en panne


On va à pied


Carte politique


Achat de balais


Tura think tank
A Project of 
Volkswagen Foundation